Leadership

754 Words May 21st, 2014 4 Pages
LEADERSHIP ET SUPERVISION
ORH3160

Rapport écrit. Thème 4 : Communication et conflit.
Exercice personnel no8 : Faire l’effort de communiquer.

Remis à : Lucie Poulin
Été 2014

Étudiante
Liana Caceres CACL02618702

Le jeudi 15 Mai 2014
École des Science de la Gestion
UQAM

1.- Quelles ont été les gestes ou parole les plus difficiles et faciles à faire/à dire lorsque vous avez gratifié/remercie des gens?
En restauration, le travail d’équipe est extrêmement important. Après un rush de service, lors que toutes les parties prenantes se sont complètement donné et ont contribué au bon déroulement du service, des mots d’encouragement sont toujours apprécié. Cependant, je trouve que le geste le plus facile est de juste faire
…show more content…
Les personnes à qui j’ai donné des commentaires de gratitude étaient surprise au début mais au courant de la semaine, ils réagissaient de façon très positive. Ainsi, quelques-uns ont pris le temps de me faire part de leur pensée par rapport à ma nouvelle attitude. Ceux qui m’ont donné du feed-back, me percevaient beaucoup plus ouverte et engagé à la réussite de l’équipe. De ce fait, selon les personnes concernées mon « verbal » et mon « non-verbal » étaient congruents.
3.- Quels impacts ont eu ses gestes ou actions sur eux, vous et votre travail?
À travers la semaine, je me suis rendu compte que les gens s’ouvre plus à moi et me fessais plus de confiance. De même, ils étaient portée, eux-mêmes à verbaliser leurs sentiments envers leur performance lors du rush de service. Grâce à cela j’ai une plus grande connaissance des forces et des faiblesses de chaque coéquipier. Un simple mot de remerciement ou de gratitude change le sentiment de réussite des individus avec qui je travail et sont porté à mieux performer.
D’autre part, ses gestes ont eu un grand impact sur ma personnalité. Je me suis rendu compte que je peux combattre ma timidité et je sais que je n’ai rien à craindre. À travers cet exercice, j’ai constaté que ma timidité et mes peurs envers la réaction des autres n’est rien d’autre qu’un état d’esprit. Dorénavant, je vais tout simplement sur ma spontanéité.
Finalement, l’environnement de travail change énormément lors que

More about Leadership